Journée d’action de magistrats, avocats et grefiers contre “une justice au rabais” – 22/11/2022 at 19:35

Manifestation in Paris de magistrats on November 22, 2022 (AFP / Emmanuel DUNAND)

Manifestation in Paris de magistrats on November 22, 2022 (AFP / Emmanuel DUNAND)

Magistrates, avocats et greffiers se sont mobilisés Mardi contre une “justice au rabais”, un an après une retentissante Tribune qui avait étalé au grand jour Leur “soffrance” au travail.

Quelque 200 personnes se sont ainsi rassembles sur le parvis du Tribunal judiciaire (TJ) de Paris en chantant especially “des moyens pour la justice” or “justice au rabais, justice and danger”, found a une journalist de l’AFP.

The president of the Syndicat de la magistrature (SM, classé à gauche) Kim Reuflet and the ex-president of the Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire) Céline Parisot have read the text signed by 19 trade unions or professional organizations appelant à une “mobilisation générale contre une justice au rabais “.

This appeal denounces the “dilemma untenable” auquel sont conconçon les magistrats: “juger vite mais mal ou juger bien mais dans des délais unacceptable”.

“Si des recrutements de magistrates et de fonctionnaires de Greffe sont prévus pour 2023, ils sont largely insufficient and aucun plan d’action clair n’a été defined comme l’exigerat pourtant l’urgence de la situation”, ont et rappelé Mmes Ruffled Paris.

Interpellé à l’Assemblée nationale par des députés le garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti en mis en avant son Bilan en matière de justice.

– Proposals –

“Nous n’avons pas à rougir de ce que nous avons fait. Nous avons réparé Trente ans d’abandon humain, politique et budgetary”, at-il dit, “mais les choses ne se font pas en un claquement de doigt”.

The Minister of Justice has confirmed that a program plan will soon be presented to secure the promises to hire 1,500 judges for the next five years as well as 1,500 clerks etc., or “a total of 10,000 employees”.

M. Dupond-Moretti also notice qu’il présenrait “dans quelques jours” ses propositions issues des Etats généraux de la Justice, with “de Grandes mesures de simplification” en matière civile et pénale.

Outre Paris, des rassemblements à Strasbourg, où environ 150 personnes dont le president du Tribunal judiciaire se sont meetings, ainsi qu’à Pontoise, Toulouse, Foix, Montpellier o Nice, où “le Tribunal a fonctionné au slowni”. “Des affaires ont été renvoyées à Nice comme à Grasse”, stated judge Côme Jacquemin, member of the SM.

A Bordeaux, siège de l’Ecole nationale de la magistrature (ENM), il n’y a pas eu en revanche de rassemblement.

“Les collèges, tant magistrats que fonctionnaires, n’ont même pas l’énergie d’être dans une mobilisation”, explained Marie-Noëlle Courtiau-Duterrier, vice-procureure et representative de l’USM. His colleague Denis Roucou, first vice-president of the tribunal and representative of the SM, evoked “une lassitude grandissante”.

– “Délabrement advance” –

Manifestation à Paris de magistrats, avocats et grefiers qui dénoncent

Manifestation à Paris de magistrats, avocats et grefiers qui dénoncent “une justice en danger” on November 22, 2022 (AFP / Emmanuel DUNAND)

Il ya tout juste un an, la Tribune signée par 3,000 magistrates avait créate un électrochoc et alerté sur les conditions de travail d’une institution rongée par une “grave perte de sens”. Ecrit après le suicide d’une jeune collège, le texte a aujourd’hui été paraphé par près de 8,000 magistrates, auditors de justice et greffiers.

Launches par le gouvernement, les consultations des Etats généraux de la justice ont conforté ce diagnosis en conluant à l’état de délabrement avance” de l’institution.

La Tribune des 3,000 a “permis d’enclencher de nombreuses actions”, assure-t-on à la Chancellery.

On December 2021, the magistrates and clerks étaiten déjà descendus dans la rue pour dire la “désépérance” de ceux qui rendent la justice au quotidien.

Plus recently, mi-octobre, le decès d’une Magistrate de 44 ans, Marie Truchet, en pleine audiens de comparution immédiate à Nanterre a provocée une nouvelle onde de choc. A minute’s silence was observed in several jurisdictions, with the USM pointing out the “particularly difficult” working conditions in Nanterre.

Jeudi dernier, ce Tribunal a reçu la visite, raressime, et le soutien des Deux plus Hauts magistrat français, le premier président de la Cour de Cassation Christophe Soulard and le prosecutor général près la Cour de Cassation François Molins.

“Le constat de la souffrance du monde judiciaire n’est plus tabu”, avait assured à l’AFP M. Molins. “On en parle à tous les échelons judiciaires. Mais au-delà de ce constat, est-ce qu’il ya des choses qui avancent?”

.

Leave a Comment

%d bloggers like this: