les avocats de Moustapha Ben Barka condemn un «terrorism judiciaire d’État» – Jeune Afrique

Les avocats français de Moustapha Ben Barka, temporairement incarcéré en France lundi sur mandate d’arrêt malien avant d’être relâché, ont denuncé judi « le terrorism judiciaire d’État auquel se livrent les authoritières maliennes. »

Me Marcel Ceccaldi and Dominique Inchauspé «engage Interpol», qui avait émis sellon eux une notice rouge, « à plus de discernment dans l’exercice de ses fonctions quand l’organisation est sollicitée d’agir par des États qui se placent en Marge des règles internationales ».

“Arbitrary nature of the procedure”

Moustapha Ben Barka, vice-president of Banque ouest-africaine de développement (BOAD), afait été interpellé à l’aeroport de Roissy-Charles-de-Gaulle alors qu’il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par les Authorities Maliennes, dans le cadre de affaire de l’avion de l’avion présidentiel sous le régime d’IBK, Durant lequel il a especially exercised the functions minister de l’Industrie et de secretary général de la presidency.

Il avait été placé en rétention judiciaire, distincte de la garde à vue Parce qu’il n’est pas soupçonné de lit commis en France, avant d’être relâché le lendemain after a «decision» from the French court « de ne pas pursuivre la procédure d’extradition, qui avait été initiée à la suite d’une demande formulée par les autorités maliennes », d’après une source judiciaire.

“The absence of any factual and legal basis for the mandate, the obvious violation of Moustapha Ben Barka’s individual freedom, the arbitrary nature of this procedure are the reason for this hand in hand”, according to see ya lawyers.

With AFP

Leave a Comment

%d bloggers like this: