« Les monstres, ça n’existe pas », estime l’avocat du meurtrier présume

Le trentenaire marmandais, placé en détention provisoire à la Maison d’arrêt d’Agen, et été transferred this weekend vers l’hôpital psychiatrique de Cadillac, en Gironde, en raison de son état mental. « Il reconnais les faits et il en connaît l’atrocité. Il sait ce qu’il a fait, il en est parfaitemente conscient, mais il n’a pas d’explications rationalelles. » Comment en jeune Père de famille, qui vit en concubinage avec sa compagne déjà mère d’un enfant de 5 ans, at-il pu committre un tel acte? L’enquête, et plus specific l’analyse de son matériel informatique (Romain Chevrel visionnait des documents à caractère pédopornographique, NDLR), pourrait apporter un début de réponse.

“Une pulsion”

Me Martin, avocat du barreau toulousain – par ailleurs conseil de Cédric Jubillar -, évoque un départ pulsionnel, ce triste vendredi 18 novembre. «I indicé avoir eu une pulsion. Maintenance, pour explicar des faits aussi graves, et pour qu’il les comprenne, un travail va être engagé avec des experts, des psychologists, des psychiatrists. »

Sur le même sujet

Meurtre de Vanesa à Tonneins : Notre-dossier

Adolescente de 14 ans, Vanesa was abducted à la sortie du Collège Germillac à Tonneins, dans le Lot-et-Garonne. Son Corps et été retrouvé dans une Maison unoccupée de Birac-sur-Trec et un suspect a été identified: Romain Chevrel, un Marmandais de 31 ans. Il avoué l’enlèvement, le viol et le mord de la jeune fille

De quoi faire bondir l’avocate de la famille de Vanesa. « Il ya eu certes une cellule psychologique au Collège de l’adolescente et une vague de soutiens qui les a submergés et aidés à tenir. Mais la famille n’a reçu aucune assistance psychologique professionnelle. Il a fallu que je demande à une psychologue libérale du Marmandais d’intervenir download aupres d’eux, car il n’y a rien de mis en place pour les victims », condemns Maître Christine Roul.

“Ils l’ont dehumanisé et exclu de leurs Pensées”

Vient Désormais l’heure de la reconstruction pour Yenny Paola, ses Deux Enfants et Leur beau-père, au lendemain de l’entrerement de Leur fille à Grenade, qu’ils souhaitaient en toute discrétion. Outre la Mouette, an association espagnole aussi proposé d’être à Leur chevet. Seule Certitude: tous Quatre ne veulent plus entender parler de Romain Chevrel.

“Que justice soit faite”

« Ils l’ont dehumanisé et exclu de leurs pensées. Pour eux, il n’existe pas », assure Leur conseil. Interrogée ce Mardi 29 novembre par la télévision españole TeleCinco, la mère de Vanesa indicated qu’elle souhaitait Désormais que «justice soit faite», et qu’il ait «la Peine Maxime». Ceci pour que le meurtrier présume «ne Touche pas une autre fille».

Leave a Comment

%d bloggers like this: