Saturday, December 10, 2022
HomeLawyerPasse d'armes entre les avocats de Twitter and Musk sur les données...

Passe d’armes entre les avocats de Twitter and Musk sur les données à fournir

Les avocats d’Elon Musk et de Twitter ont donné mercredi 24 août un aperçu des arguments qu’ils potrouint faire valoir lors du procès devant forcer, ou non, l’entrepreneur à racheter le réseau social, convoquant entre autres les récentes un lanceur d alert.

>>Twitter: Elon Musk assures ses arrières en vendant pour près de 7 milliards d’USD d’shares Tesla

>>Elon Musk sold shares in the car group Tesla for 6.9 billion USD

>>Elon Musk plans a counter-attack and justice against Twitter

A photo montage with Elon Musk and the Twitter logo.

The representative of M. Musk tried to convince the judge in charge of the case, Kathaleen McCormick, to force Twitter to share more data about its users to verify that the social network did not tell about fake accounts among its subscribers.

Mais le billionaire ne les veut que pour les Arranger à sa sauce et surtout, aurait dû les demander avant d’accepter de racheter l’entreprise, a rétorqué l’avocat de la platforme, Bradley Wilson. Les Deux parties étaiten convoquées pour discuss des informations à partager avant le procès prévé en octobre.

L’équipe de M. Musk demande à avoir un access plus large à la méthode et aux données utilisés par Twitter pour calculer la proportion de false comptes et spams, estée à moins de 5% par la platforme, à bien plus par l l’entrepreneur . Mais cette demande n’est pas”relevant“, a rétorqué l’avocat de Twitter, car la platforme a toujours, dans les documents officiels, presented ce Chiffre comme “sleep assessment”.

Et la dernière en date a été publée en fevrier, “avant que M. Musk contact Twitter for a potential acquisition”. Even if Twitter accepts M. Musk, it is a representation “des milliards de milliards de données”, emphasized by M. Wilson. Et cela pourrait contrevenir aux règles de la platforme, voire à certaines lois, concernant la protection des données privées.

ONE reason for bonus”

La platform pourrait partager afec M. Musk – et non avec le grand public – de données limitées portant sur 9,000 comptes et un trimester, at-il concédé. Mais l’équipe de M. Musk veut probably surtout pouvoir “faire son propre comptage et voir s’ils peuvent parriven à un Chiffre différent”.

However, L’équipe de M. Musk is not the only one who wants clarifications on the subject: according to a document published on Wednesday, l’Autorité américaine de régulation des Marchés (SEC) aussi demandé, mi-juin, à Twitter de lui provide details on the identification method of fake accounts and other spam.

L’avocat de M. Musk, Alex Spiro, a par ailleurs accusé la platforme de publication mettre en avant dans ses Résultats financiers le nombre d’utilisers actifs quotidiens dits “income” rather than other criteria that show stagnation, voire un repli, de son activité.

But Twitter en toujours indicé dans ses Résultats financiers qu’il prenait en compte d’autres criteria pour evaluator sa performance, même si le groupe ne les les détaille pas forcement, a réponsue l’avocat du réseau social.

Ils ont une incitation économique à tromper” les investisseurs, en insisté M. Spiro avant de mentionner la plainte d’un lanceur d’alerte, ancien chief de la sécurité de la platforme, sentée aux autorités américaines début juillet et rendue publicque Mardi 23 août. “Came with it (Peter) Zatko, the direction n’avait aucune envie de measurer correctamente la prevalence des bots (comptes gérés par un logiciel et non un human, editor’s note) à cause des groupes d’actionnaires, à cause des bonuses”to-il avançe.

Son équipe asked to testify to the launcher of alerts but Twitter, who licensed it in January, refused to argue that it was not “not applicable”, a déploré l’avocat. Une commission du Sénat a en revanche jugé important d’entendre cet ancien hacker aussi connu sous le nom de “Mudge“, convoqué pour une audition on September 13.

Les charges du lanceur d’alerte ont aussi été mentioned lors d’une Réunion de la management de Twitter avec les employés mercredi 24 août, le protector de l’entreprise deplorant la “vision error” presented by M. Zatko, selon des médias américains. La juge n’a pas indigo quand elle rendrait sa décision.

AFP/VNA/CVN

.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

%d bloggers like this: