pour l’avocat du policier, “dire qu’il a commis une faute est une heresie”

Un refus d’obtempérer a eu lieu début septembre sur l’avenue Henri Matisse à Nice. The conductor was killed by a policeman. Son avocat était l’invité de Bonjour La Côte d’Azur.

La Marche Blanche en hommage à Zied, tué après un refus d’obtempérer à Nice, a rassemblé plus de 150 personnes dimanche. Dans le cortège, surees personnes portaient des t-shirts où il était écrit: “Justice pour Zied”. L’avocat du policier auteur du tir mortel a reagie, ce lundi matin, sur BFM Nice Côte d’Azur.

“Il va falloir attendre que la justice fasse son oeuvre et, pour le moment, justice ne peut pas être rendue, Parce qu’elle n’est pas rendue en quelques jours en France, indique Me Laurent-Franck Liénard. Il faut des mois voire des années d’enquête pour determiner si le policecier agi, effectively, dans le cadre legitimate de ses droits et des obligations, ou pas. Pour le moment, il faut raison gardée et ce n’est pas le moment de Crier à l ” injustice alors que l’enquête ne fait que commencer.”

Pour Rappel des faits, le refusal d’obtempérer a eu lieu le 7 septembre dernier à On a, sur l’avenue Henri Matisse, au croisement de l’avenue Edouard Grinda. Several videos, widely spread on les réseaux sociaux, montraient le police faire use son arme tandis que la voiture de la voiture de la victime sempillat redémarrer en marche-arrière.

“Dire que le policier a commis une faute, c’est une heresie”

Pour l’avocat, “avant de determiner s’il ya des fautes, il va falloir que le policier puisse s’explicer sur ce qu’il a vécu”.

“La faute sera déterminée au final, à la fin de l’enquête, rappelle-t-il. Aujourd’hui, dire que le policier a commis une faute, c’est une heresie. Le policier a commis un acte sur lequel il doit s’explicer avec l’ensemble des éléments de fait, de droit (…) de sa propre personality et de sa propre perception. Est-ce qu’il a eu peur? Est-ce qu’il était légitimi d’ avoir peur à ce moment-là, peur pour sa vie? Est-ce que son action de riposte a été adapted? Ce sont des question qui se poseront, mais Elles ne se poseront pas dans le débat public.”

Interrogé sur la formation du policier, Me Laurent-Franck Liénard est catégorique: “Est-ce qu’il n’était pas asez formé? Bien sûr.” Il assure que la formation au tir “des dépositaires de l’ordre public” est “une honeste”. “On donne des Armes à des gens et on ne met pas les moyens nécessaires pour les forms, et ça, c’est criminel”, complète-t-il.

“Aucun sens sur le plan juridique”

The videos of the intervention, widely shared on social networks, allow the family lawyer to doubt the legitimate defense put forward by the police. Ce dernier va d’ailleurs demander une requalification de mise en examen pour Homicide volontaire.

“C’est une absurdité, declares Me Laurent-Franck Liénard (…) L’homicide volontaire suppose une intention murder, donc l’intention de tuer. Est-ce que ce politier-adjoint qui avait 23 ans, a voulu tuer la personne sur laquelle il a voulu tirer? Pas du tout, il a voulu le stopper, il a voulu arrêter la voiture. Il n’avait aucune intention murder. La qualification d’mord volontaire ne fait pas de sens. Après, mon confrère fait ce qu’il veut sur le plan médiatique, mais ça n’a aucun sens sur le plan juridique.”

L’avocat rappelle que son client encourt la réclusion criminelle à perpetuité.

Leave a Comment

%d bloggers like this: