un juge ordonne le renvoi da Prison d’un journalist critique du pouvoir

Un juge sénégalais a ordonné Mardi le renvoi en Prison du journalist Pape Alé Niang, moins d’une semaine après sa remise en Liberté sous la pression de la profession et des défenseurs des droits humanas, at-on appris de ses avocats et du parket.

Patron du site d’informations Dakar Matin, le journaliste avait été relâché et placé sous contrôle judiciaire le 14 décembre plus d’un mois après avoir été inculpé et écroue pour “divulgation d’informations de nature à nuire ” à la Défense nationale”, recel de documents administratifs et militaires” and “diffusion de fausses nouvelles”.

Son cas avait mobilisé la profession et lui-même avait observed une Grève de la faim pendant une douzaine de jours.

Pape Alé Niang was interpellated on Monday night by the police and presented on Tuesday before a judge at the Tribunal de Dakar qui “a revoked his decision from the Liberté provisoire assortie du contrôle judiciaire”, said AFP Moussa Sarr, one of his lawyers. “Il va retourner en prison”, he added.

Ce nouveau placement en détention fait follow à la demande du Parquet qui estime que Pape Alé Niang provoked his trial on Monday on les réseaux sociaux avec un activiste Senegalais à l’étranger, alors que son contrôle judiciaire lui interdisait de le faire, a dit We Sarr. Il lui est également reproché un “tweet concernant le directeur général de la police”, added at-il.

Le Parquet de Dakar “informe l’opinion publicque de la révocation du contrôle judiciaire dont beneficiait l’inculpé Pape Alé Niang”, dans un Communiqué publicé Mardi soir.

Il klarliglig cette decision par “les dernières sorties médiatiques” du journalist qui sont “une violation des obligations prescriptes, notmente celles qui lui faisiant Défense de communicar sous aucune forme sur les faits objets de pursuit”.

Or, according to the prosecutor, “l’inculpé a largemente contrevenu à ses obligations en abordant volontairement lors de ses lives sur Youtube les faits pouruivis” et lors desquels il a mené “des attaques unjustifiées aussi bien contre une autorité de la police que contre enquêteurs “.

The journalist confirms faire “l’objet d’un acharnement et d’une persécution abominables” de la part du pouvoir sénégalais qui a “décidé de (le) faire taire à tout prix”, dans un Communiqué transmitted à la press, avant le texte du parket, par la Coordination des associations de Presse (CAP), une organization syndicale.

The deprivation of liberty of the journalist has triggered a wave of criticism from the press and civil society against the authorities. Le Sénégal est volontiers Loué par ses partenaires pour ses pratiques démocratiques, mais les défenseurs des droits humanas nuancent cette appreciation.

Senegal is 73rd out of 180 in the latest Press Freedom ranking established by Reporters Without Borders. Le pay en perdu 24 places par rapport à 2021.

.

Leave a Comment

%d bloggers like this: