Sunday, May 26, 2024
HomeLawyerAccusatrices de Gérard Depardieu sur BFMTV: les avocats de l'acteur denounce a...

Accusatrices de Gérard Depardieu sur BFMTV: les avocats de l’acteur denounce a “Media Tribunal”

« Amalgames grossiers », « mépris du Principe du contradictoire », « Tribune complaisante ». Dans un Communiqué au vitriol publié ce mercredi, les avocats de Gérard Depardieu font part de Leur colère contre BFMTV. A cause, la veille au soir par le channel 15 d’une séquence donnant la parole à Trois de ses accusatrices dans «Le 90 minutes» (dès 20h30).

Parmi elles, Charlotte Arnould, not la plainte a conduct à la mise en examen de l’acteur de l’acteur de l’acteur de 73 an pour «rapes» et «sexual aggressions». Enregistrée la evell, son interview d’une vingtaine de minutes a été diffusee à l’antenne, avant que la journalist Aurélie Casse n’interroge Deux autres femmes en duplex, Sarah Brooks et Hélène Darras.

Ces dernières font partie des 13 personnes ayant denóncé le behavior du comédien français dans une enquête de Mediapart publiée le 11 Avril dernier. Le plateau de la Chaîne info était completé par Trois « actresses engagées » contre les violences sexuales dans le milieu du 7e art.

“Is savaient que nous faisions une émission sur ce sujet”

This Wednesday, the entire 50-minute sequence was recorded by Gérard Depardieu’s lawyers. According to them, Charlotte Arnould would present a «version delibérément incomplete et fausse» des faits et de «ses relations» with the Leur client. Coupable “d’amalgames grossiers”, BFM aurit aussi offert “une “Tribune complaisante” à ses Deux autres accusatrices, sans proposer à la partie adverse de s’exprimer, “au mépris du Principe du contradictoire”. «Le Tribunal médiatique ne doit pas se substituer à l’institution judiciaire», resumément les conseils de la star.

«Is savaient que nous faisions une émission sur ce sujet», conteste ce mercredi Philippe Corbé, director of the editorial department of BFMTV. “Les avocats de Gérard Depardieu ont été sollicités par nos équipes et n’ont pas résistance s exprimer”, précis-t-il. De Leur côté, les défenseurs du mis en cause confirment avoir refusé l’invitation du diffuserur à reagir au témoignage de Charlotte Arnould, mais disent ne pas avoir été informés de la prise parole dans la foulée af Sarah Brooks et Hélène Darras.

Defendant le travail de ses équipes, Philippe Corbé tient aussi à rappeler que Guillaume Farde, journalist Police Justice de BFMTV, present en plateau Mardi soir, en «remis en contexte» les faits, rappelant à l’antenne le droit de l’actor à la présomption d’innocence et son démenti formal des faits qui lui sont reprochés.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular