“It’s a process of ethnic cleansing”

“I didn’t want this moment. » Eprouvé et physiquement marked par ten months in prison, l’avocat French-Palestinian Salah Hamouri, détente sans accusation formal dans des prisons Israeli depuis mars, has arrived in Roissy, dimanche 18 December en fin de matinée. Quelques heures plus tôt, il avait été extrait de sa cellule et expelled vers la France sur ordre de la ministre de l’intérieur, Ayelet Shaked. Né à Jérusalem-Est, annexée et occupée par l’Etat hébreu, Salah Hamouri ne dispose de la nationality israelinne, mais d’un Permis de résidence, que les autorités israelines ont revokequé.

This measure has been qualified as a serious violation of human rights by Amnesty International. « It is a deportation. Forced deportations and detention forces sans charges, la séparation des familles participent au crime d’apartheid que nous denonçons. Il ya une volonté d’hégémonie sur Jérusalem-Est. On expulse les gens qui ne font pas allégeance à Israel alors qu’en droit international, une population occupée n’a pas à faire allégeance à une population occupante », estimate Jean-Claude Samouiller, President of Amnesty International France.

«J’ai été extrait contre mon gré de mon lieu de détention et sentuet en Exil», condemn le jurists. «Je retrouve ma famille, mes proches. Mais c’est dur d’être arraché à ma patrie. A Travers ma personne, c’est un processus de nettoyage ethnique dont il s’agit. L’Etat israeli uses tous les moyens pour qu’il y ait le moins de Palestiniens sur la Terre qu’il occupe. »

“From Detention to Exile”

L’expulsion of Salah Hamouri est un “test” pour les habitants de Jérusalem-Est, avait pleaded recently son lawyer, Leah Tsemel, disant craindre que le futur gouvernement israeli ne multiplie les révocations de Permis de résident de Palestiniens nés dans la Ville Sainte.

« Je suis Leur cible depuis plus de vingt ans. Ils voulaient me déporter vers la France depuis 2005. J’ai toujours refusé. Ils m’ont constrain à partir. They force. C’est pour faire un exemple pour montrer aux jeunes generations ce qui attend ceux qui veulent Leur resister »ajoute le juriste.

Play also: Article reserved for our subscribers Le French-Palestinian Salah Hamouri, fan du dédale carcéral israeli

Salah Hamouri afait été placé en Mars a detention administrative, une mesure controversée permission to Israel d’incarcerer des Suspects sans accusation formal. Celui qui avait déjà été été été detenin entre 2005 et 2011 pour avoir, selon la justice israelinne, participi à un plot visant à assassinar un Dirigeant religious et politique israeli, avait appris fin novembre qu’il allait être expulsé en déce. Même si aucun élément concret ne figurait dans le dossier d’accusation, le jeune homme avait alors, comme le font beaucoup de Palestiniens, accepté de pleader guilty contre une réduction de peine.

Il vous reste 39.4% of this article à lire. The suite is reserved for subscribers.

Leave a Comment

%d bloggers like this: