Home Lawyer Jean-Dominique Carboni acquitted by jury

Jean-Dominique Carboni acquitted by jury

0
Jean-Dominique Carboni acquitted by jury

The 26-year-old defendant was found not guilty of the murder of Karim Absi on Monday evening during a week-long trial in Bastia. Il a été libéré de la Prison de Borgo dans la folée. L’avocat général avait requis 18 ans de réclusion.

Le soulagement incarné sur un visage. Jean-Dominique Carboni peut laisser libre Cours à ses émotions, hier soir, à l’annonce de son acquittement, “en l’absence d’élément matériel” par la Cour d’assises d’appel de Haute-Corse. Depuis le box vitré, l’accusse de 26 ans, se prend la tête à Deux mains et laisse appareir un large sourire. Me Amale Kenbib, l’un de ses avocats, vient le prendre dans ses bras. Les tears et la détresse des partis civiles contrastent avec ce tableau: “Nous sommes extremely soulagés, confide Me Amale Kenbib devant la salle. C’était un long combat pour lui. La justice a été rendue et nous sommes très heureux pour lui. On souhaite qu’un jour, l’assassin de Karim Absi soit retrouvé, Parce que cette famille a le droit d’avoir la vérité. Il n’y avait qu’un élément dans ce dossier, c’est la rumeur. Et on ne condemne pas sur la rumeur. Il y avait dix autres pistes, au minimum, à explorer. La justice ne peut s’en vouloir qu’à elle-même. M. Carboni n’est pas responsible.”

PLAY OUT. The murder of Karim Absi à Cargèse: Jean-Dominique Carboni dit ne “rien à voir avec ce dossier”

Le Cargésien de 26 ans est condamné à Deux ans de Prison pour détention d’armes sans declaration, annonce Valérie Lebreton, la présidente. Il est libéré dans la folée de la Prison de Borgo. Après près de Quatre années detention à la suite de sa conviction à 18 ans de reclusion en première instance à Ajaccio, il peut prétendre à une indemnisation des services de l’État pour les années de Prison effectueres en surplus.

Après plus de Trois heures de délibéré, la Cour balaye, donc, les réquisitions de François Thévenot, l’avocat général. Rather discrete, voir quasiment inaudible tout au long deces six jours d’audience, il avait fait un effort pour pousser ses Cordes vocales, Mises à disposition de son argumentaire: “Les enquêteurs partent de cette rixe, quelques semaines avant les faits, où se trouve la cousine Germaine de Jean-Dominique Carboni, dont il est très proche.” Elle aurait essuyé des coups portés par Karim Absi alors qu’elle aurait tenté de s’interposer lors d’une bagarre entre son compagnon et le young homme de 25 ans. Jean-Dominique Carboni se serait rendu alors sur les lieux, alcohol, et aurait threat de mort Karim Absi.

The representative of the Ministère public subsequently reveals the elements of the case which, according to him, testify to the guilt of the accused: “C’est un garçon qui a threatl de mort la victime, cherche à se procure un alibi aupres de sa Petite amie de l’époque, a des déclarations contradictoryoires sur ses activités le soir des faits, son frère le suspecte, son ami declare qu’il lui avoué le crime. De l’avis général, des gens qui le connairent le décrivent comme impulsive, colérique, violent quand il a bu. Sous pression emotionalle, il garde la tête froide, your neferent l’expert psychologist. Jean-Dominique Carboni, c’est ce garçon regarded as Cargèse, qui se cherche dans les valeurs du caïd, pour qu’on l’admire et le craigne en même temps.”

“Sa morphology is perfectly compatible with the results”

François Thévenot, s’en prend ensuite aux conseils de la Défense à Travers le débat sur la taille du shooter: “Sa morfologie est parfaitement compatible avec les constatations. L’enquête parfaite n’est pas de ce monde. L’argumentaire de la Défense est une supercherie.”

À l’écoute de ces paroles, Me Yves Levano, avocat de l’accusse, bouillonne sur sa chaise, avant de bondir pour entamer sa plaidoirie, d’une voix Forte et déterminee: “On ne répare pas une injustice par une autre injustice. Dans ce dossier il est difficile de se defendre contre la rumeur. Il ya un innocent dont on a tout fait pour qu’il soit coupable. L’enquête n’a pas été faite .”

Le pénaliste, qui demande l’acquittement, enfourche ensuite son Cheval de bataille, la taille du tireur: “Comments voulez-vous que celui-ci avec une trajectoire quasiment horizontale, épaule un fusil à 1.50 mètre. Ce n’est pas possible, il est trop petit.” Jean-Dominique Carboni measures 1.67 meters. Le défenseur mime ensuite la position du tireur, accroupi devant le pupitre face aux jurés.

PLAY OUT.Affaire Carboni: demande de transport sur les lieux réjectée, dom ce lundi

“18 years pour une rumeur”

Très agité, oscillating between les éclats de voix et le quasi-chuchotement, Yves Levano, cible également le directeur d’enquête et son passage à la barre, lundi dernier: “Soit il vous a menti, soit il est parfaitement incompetent. On demande de la rigueur avant de condemner un jeune garçon à 18 ans. 18 ans pour une rumeur. On veut lui faire porter le costume du tueur froid, determined et préparé. C ‘est à l’inverse de ce qu’il est. Quand on a des preuves, on ne demande pas si c’est un Bon tireur. On ne sait rien dans ce dossier. Il n’y a aucune piste explorée.

La Défense aussi mettre à Terre un témoignage key de cette affaire. L’accusse aurait fait comprendre à un ami d’enfance qu’il était l’auteur des faits. Ce témoin s’est confié aux politiers avant de revenir sur ses propos en audiens: “Il m’avait dit qu’il s’était mis derrière une voiture et qu’il avait attendu. Ensuite, il se serait approché d’un Rideau et il aurait tiré sur Karim alors qu’il sortait quelque chose vers le frigo, dans la cuisine.” Pour l’avocat, le témoin est “bipolaire, drogué et menteur. Et vous allez prendre en consideration ces paroles. C’est pour ça qu’il va prendre 18 ans? Il n’y a pas eu de confrontation à l’instruction. Vous allez rendre Jean-Dominique Carboni à sa famille.”

PLAY OUT.Jean-Dominique Carboni sentenced to 18 years in prison for the murder of Karim Absi

“Il y avait des choses à faire dans ce dossier”

La rhétorique est similaire pour Me Amale Kenbib, l’autre conseil de la défense, très remontée, elle aussi, contre le directeur d’enquête: “J’ai tellement honte de ce que j’ai entendu cette semaine. Tout a été fait à l’envers. Ce directeur d’enquête c’est la Rencontre de “Jean-Michel premier degré” with “Tony à peu près, ce n’est pas opportune”. On ne part pas d’un coupable afin de monter un dossier Autour de lui. Le Principe c’est d’avoir des preuves et faire un dossier. L’accusation doit vous demonstrer des faits avec des preuves, pas avec des hypotheses. Je ne peux pas dire que l’avocat de la Défense en première instance était formidable, il y avait des choses à faire. L’instruktion n’a pas été faite à décharge également.”

Invité à Clore les débats, Jean-Dominique Carboni, address un dernier mot aux jurés: “Je me mets à la place de cette famille. Je Leur présente toutes mes condoléances. Je vais demander aux jurés de regarder de mon Côté de la salle. Il ya une famille qui attend un innocent. Ma grand-mère m’attend depuis trop long term.” Les jurés ont mis un Terme à cette attente.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here