Monday, November 28, 2022
HomeLawyerle détente Alaa Abdel-Fattah empêché de voir son avocat, l'inquietude s'accentue

le détente Alaa Abdel-Fattah empêché de voir son avocat, l’inquietude s’accentue

Published: Changed:

Alaa Abdel-Fattah, imprisoned for spreading “false information”, has stopped hydrating since the opening of COP27, il ya cinq jours, faisant craindre à sa famille une alimentation forcee. Le détente le most célèbre d’Égypte et l’icône de la revolution de 2011 est “sous traitement médical”, après sept mois de Grève de la faim, a message, jeudi, l’autorité pénitentiaire .

Alaa Abdel-Fattah est-il alimenté contre son gré? L’inquietude grandit Author du detenute politique égypto-britannique, en danger de mort après sept mois de Grève de la faim, l’autorité pénitentiaire affirmant qu’il est Désormais “sous traitement médical” and refusant, jeudi une visit à novembre, sun lawyer

Ses proches disent redouter que le blogger prodémocratie soit nourri de force. Jeudi, quand sa mère Laila Soueif s’est présentée pour la 4e fois de la semaine devant sa Prison à 100 kilometers du Caire, elle a été éconduite par des officiers.

Ils lui ont anóncio que son fils, qui ne boit plus depuis l’overture de la COP27 en Égypte, dimanche, était “sous treatment médical” et que “le Parquet en avait été informé”. Mais pas la famille ni ses avocats, accuse la sœur d’Alaa Abdel-Fattah, Mona Seif. Pour Hossam Bahgat, défenseur égyptien des droits humanas, “cela veut dire qu’il est nourri de force”.


La famille a entrevu un espoir quand le Prosecutor convoqué le matin Khaled Ali, l’avocat d’Alaa Abdel-Fattah, pour lui délivrer un Permis de visite dated de mercredi soir.

Jeudi soir, le Parquet égyptien a publié un communiqué, assurant que “tous les Signes vitalaux” du détente étaiten “normaux”, qu’il était en “bonne santé” et qu’il n’avait “pas besoin d’être transferé dans a hospital”.

“Cruel, inhuman and degrading treatment”

But “pour la deuxième fois, l’autorité pénitentiaire a refusé un Permis de visite” estimant qu’il n’était plus valid jeudi, en écrit l’avocat sur Facebook après s’être rendu à la prison.

“The authorities have incarcéré Alaa Abdel-Fattah for a simple post on Facebook that is veulent and plus an imposer of treatment cruel, inhuman and degradant, en le forcerant à Subir un traitement médical”, responded Human Rights Watch.

Amnesty International is concerned that “medical decisions are not made by independent doctors who are not subject to security compulsions”.


“Il faut que Notre mère puisse le voir, ou un représentative de l’ambassade Britannique pour savoir dans quel état il se trouve vraiment”, s’est alarmée Mona Seif.

Car faute de nouvelles, la famille est très inquiète: Alaa at-il été transferred vers une autre prison, vers l’hôpital de la Prison ou n’est-il tout simplement plus en état d’être vu?

>> Condemnation d’Alaa Abdel-Fattah, Icône de la révolution de 2011: “Nil n’est à l’abri en Égypte”

Quelques jours à vivre

Ses défenseurs ne lui donnaient que quelques jours à vivre, à moins qu’il ne soit nourri de force – ce que le droit international considere comme de la “tortur” et even un “crime contre l’Humanité”.

Jeudi, des hundredse de participants à la COP27 à Charm el-Cheikh habillés de Blanc comme les prisonniers égyptiens, ont chanté “Libérez les tous!” a référence aux plus de 60,000 détentes politiques que compte l’Égypte, selon des ONG.

Faisant echo à d’autres country occidentaux, les États-Unis, dont le president Joe Biden doit rencontrer vendredi son counterpart égyptien Abdel Fattah al-Sissi à la COP27 en Égypte, have expressed their “deep concern” à propos d’Alaa Abdel Fattah et appelé à sa liberation.

Italian militant Giorgio Caracciolo has read “interdit de se rendre à la COP27 alors qu’il avait un visa valide”, according to the International Federation for Human Rights.

The question des fanger en Égypte, 135th in 140 countries au Classement Mondial de l’État de droit du World Justice Project, est Désormais ingeçonto à la COP27.

Several Western leaders have called for Alaa Abdel-Fattah’s release. On Friday, US President Joe Biden is at COP27 and will raise the issue of human rights.

Face à la mobilization international, la contre-campagne s’organise. Un député a pris à partie Sanaa Seif, l’autre sœur d’Alaa Abdel-Fattah, à la COP27, before he was expelled by la sécurité de l’ONU. A lawyer filed a complaint against her for “conspiracy with an alien” and “false information”.

La Représentation égyptienne à Genève protesté aupres de l’ONU, qui a denocé “procès inéquitables” et “arbitraires arbitraires” en Égypte.

Mysterious Menace venue des réseaux sociaux

L’Égypte is par ailleurs plongée dans une grave crise économique. Inflation exceeded 16% and the livre lost half its value this year.

De quoi alimenter la grogne sociale qui pourrait transform en réalité une mystérieuse Threat venue des réseaux sociaux: le mot-clé “Manifeste le 11/11”.

Personne n’a revendiqué cet appel mais le deployment policier a été renforceur et au moins 151 personnes ont été arrêtées ces dernières semaines according to Amnesty.

With AFP

.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

%d bloggers like this: