Wednesday, February 21, 2024
HomeLawyerles conseils d'une avocate française pour réussir son intégration

les conseils d’une avocate française pour réussir son intégration

Diane Serre’s confie au journal Le Soleil qu’elle voit passer plusieurs dossiers om l’immigration à son Bureau dans la ville de Saguenay, located à 459 kilometers au north-est de Montréal.

“Bien souvent, les gens pensent à la première étape qui les amènera au Canada. But ils oublient de réfléchir aux étapes subséquentes. Les statuts temporaires sont souvent problematics et on ne sait pas comment faire la transition vers un statut permanent.”

Le Quotidien québécois rappell le case de Laura Viandier, qui risque d’être expulsée et de devoir retourner en France en juin prochain pour avoir olivi de Certifier un document pour longer la période de son visa, “même si elle vit et travaille à Chicoutimi depuis Deux ans”.

A project that must be prepared

“Lorsqu’on choisit de venir s’estabilir au Canada, c’est un Beau projet. On est énervé et on a des papillons dans le ventre, mais il ne faut pas oublier que c’est très réglementé. N’entre pas au Canada qui veut”rappel Diane Serres.

The lawyer indicates that it is more easy for someone aged between 18 and 35 to obtain a study permit. Un immigrant de plus de 36 ans aura, selon elle, plus de difficulties à immigrant dans la Belle Province. “Per peut alors envisager un retour aux études”conseille-t-elle.

Diane Serres herself arrived in Quebec in 2008 with a study permit. Désirant rester, elle s’est inscrite au baccalauréat (premier cycle universitaire) sur les conseils d’une équipe spécialisée en Orientation de l’Université Laval. Elle ainsi obtenu un Permis d’études de Trois ans. La Française en ensuite rapidement demandé sa Résidence permanente, qu’elle a obtenue en 2013.

“Il ya une grande part de responsabilité personalelle lorsqu’on fait des demandes Parce qu’Immigration Canada ne traite que les dossiers complete”, Newspaper Celle qui est becomes citoyenne canadienne. Pour réussir son intégration, elle recommande d’avoir recourse aux services d’un avocat, d’un notaire ou d’un Consultant en immigration.

“Il n’y a jamais de garantie, mais une demande bien Montée et présentée dans le Bon program a plus de chance de succès.”

More programs available

Le Soleil rappelle qu’il ya une multitude de programs au Québec: le program d’expérience québécoise, divise en Deux volets, un pour les études, l’autre pour le travail; the general program for skilled workers and the program for foreign temporary workers. “On ajude à cela la Liste des professions admissibles au traitement simplifié du Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et la Liste des professions en demande”.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

%d bloggers like this: