Friday, June 21, 2024
HomeLawyerquelles conséquences pour les personnes en détention et leurs avocats?

quelles conséquences pour les personnes en détention et leurs avocats?

AZemdega/Getty Images/iStockphoto A prison, sans accès à Internet et un accès au Téléphone restreint, les lettres prioritys étaiten un moyen de communication très exploited.

COURRIER – La dématérialisation du timbre rouge, qui permitetta d’envoyer une « letters have priority » à quelqu’un pour le lendemain, n’est pas sans consequence pour tout le monde. A prison, les personnes detenues font partie des citoyens pour lesques la nouvelle formula, called « e-Lettre Rouge »et effective depuis le 1er janvier, ne sera pas une option. Les avocats que nous avons interrogés ne l’utiliseront pas avec leurs clients en raison du lacke de confidentiality.

The system nuit ainsi à l’obligation déontologique des avocats à guarantee la confidentiality des échanges avec leurs clients, mais aussi tout simplement au « secret correspondences ». « Si j’écris à mon médecin ou une lettre d’amour, c’est choquant que cela puisse être lu » sighs Michèle Bauer, avocate specialist en droits des affaires à Bordeaux.

Secret professionnel non GarantI

Car pour faire partir une “letter priority”, il faudra Désormais envoyer son texte sur le site laposte.fr ou se rendre dans un Bureau de poste, via un automat ou avec l’aide d’un postier. Le document sera ensuite imprimée par les services de La Poste, mis sous pli et distribué le lendemain s’il a été senteaut avant 20 heures. « Cela présente Deux Moments à risque : le scannage de la correspondence si l’expediteur ya recourse et l’impression et la mise sous pli de celle-ci »explains Dominique Piau, avocat au Barreau de Paris.

« Technique, même si c’est une machine qui met sous pli, s’il ya un bourrage pap, il ya bien un humain qui vient sortir le paprenchérit Mélodie Kudar, avocate pénaliste au Barreau de Versailles. Je ne l’utiliserai pas, comme je n’utilisais déjà pas le recomendement en ligne. » Elle n’est pas la seule. Parmi les avocats interrogés, aucun ne compte y avoir recours pour correspondre avec ses clients.

Pour envoyer des documents physicales, resten donc comme options le timbre vert — « tant qu’il existe encore », s’inquiète Michèle Bauer —, dont le délai s’est allongé à Trois jours, ou la lettre Chronopost prioritaire, dont le Prix est dix fois plus cher. Une constraint qui risque principally de pénaliser les échanges avec les personnes detainees.

« En dehors des personnes detenues, on passe beaucoup par d’autres moyens, comme les mails sécurisés et les rendez-vous physiques », recognizes Mélodie Kudar. In prison, without access to the Internet and without access to telephone restrictions, the priority is easily used and exploited communication.

Des délais d’acheminement rallongés

Avant even the dematerialization of the red sound, les délais d’acheminement du courrier aux personnes detainees étaiten déjà plus important qu’à l’extérieur. « Le courrier est distribué par le facteur, à l’entrée, au vaguemestre, détaille Matthieu Quinquis, lawyer and president of l’Observatoire International des Prisons (OIP). It is a good idea, et avant que le courrier soit effectively distributed aux personnes detenitenes, ça peut prendre quelques jours supplémentaires. »

Le timbre vert, dont le délai est allongé à Trois jours, ne peut pas être utilisate en cas d’urgence. « Le timbre Rouge was the only means of transferring information or documents quickly, confirm Matthieu Quinquis. C’est une contrainte qui vient s’ajoutre à d’autres. »

En cas d’urgence, les avocats ne peuvent pas appeler directement Leur client en prison. Depuis quelques mois, un system de messaging vocale permet de laisser un message à un detainee. « Mais c’est un dispositif qui n’est pas du tout mis en avant et pas encore assez exploited », underline-t-il. La personne detenite, si et quand elle a le message, peut alors rappeler, à condition d’avoir les moyens de soffrir une carte telefonique. Si sures possesdent en Cachette des téléphone portables, communicate with eux par ce biais représente une infraction pour les avocats.

“In prison, pronounces les correspondences sont prioritaires”

However, the need to communicate quickly exists bel et bien. « Les detainees ont souvent des question urgentes: si quelqu’un vient de se faire tabasser en prison, par exemple, j’ai besoin de vite lui dire qu’il faut qu’il demande à voir un médecin, etc. Si je ne peux pas le contacter et qu’il ne m’appelle pas, je n’ai pas d’autre choix que de me displace », detail Mélodie Kudar.

Autre cas de figure : dans la perspective d’une audience, il faut rappeler au client quil doit venir avec surees pieces au tribunal, des details qui peuvent sembler anodins mais qui peuvent determinaire l’issue d’une audience et la concrétisation d ‘un project de sortie.

Et puis, il ya les demandes d’appel. « Le délai pour faire une demande d’appel est de ten days, pose Mélodie Kudar. La personne detenite peut faire appel depuis la prison, mais si elle a besoin du conseil de son avocat et qu’elle lui écrit le jour huit, le temps de recevoir et de responder, c’est trop tard. » Elle admet qu’en cas d’extrême urgence, elle Devra avoir recourse à Chronopost ou effecteur davantage de visites. Except that tout cela à un cost.

«The majority of those detained are souvent sans moyens financiersrappel-t-elle. Soit ce sont les familles qui supportent les frais d’avocat, soit Elles qui benefitent de l’aide juridictionnelle. Mais en Deux allers-retours en prison, on l’a cramée. Donc ce sera pour ma poche et ce n’est pas normal. »

No access to the internet

Les personnes detenues n’ont pas access à internet. Impossible de Leur Côté donc de resortir au timbre Rouge dematérialisé. « La forme du courrier est parfois un peu archaïque et coûteuse et peut-être quil faut penser d’autre formes de communication pour les personnes detaines », points out Matthieu Quinquis.

En septembre laster, an appeal was launched by the OIP and 600 signatories, addressed to Prime Minister Élisabeth Borne, to provide Internet access to inmates, to facilitate their reinstatement and reduce « fracture digital ». “This will be the time to remind the Ministry of Justice that it is time we give ourselves another way to communicate with our clients in prison”conclut en ce sens Mélodie Kudar.

À voir équipement sur Le HuffPost :

Lyre too

« #JauraisFaitCommeElle »: Priscilla Majani sentenced in appeal à de la Prison Ferme

Charles Sobhraj, the creator of the series called “Le Serpent”, has arrived in Paris

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular