Salah Hamouri, lawyer Franco-Palestine détente en Israel, ne sera pas expulsé dimanche, selon ses proches

The French-Palestinian lawyer Salah Hamouri, detenu depuis multiples mois sans accusation formalle par Israel, ne sera pas expulsé vers la France dimanche comme initiallyement prévéde, on announcement vendredi December 2 son avocate et sa mère. Maître Leah Tsemel announced the report of her expulsion for administrative reasons at the press conference in Jerusalem. The Sunday dossier will be dealt with again next week.

M. Hamouri avait appris mercredi des autorités israelines qu’il allait être expulsé le 4 décembre. Le lendemain, the country’s interior minister, Ayelet Shaked, confirmed the revocation of her residency status in Jerusalem, adding that her deportation was “imminent”. Après avoir été officielment informant de cette decision, M. Hamouri devait se presenter devant la justice militaire jeudi pour une audience, mais il a “refuse”which particularly emphasizes that ses avocats ne pouvant être présents, a indicé maître Tsemel, précisant qu’une nouvelle audience était programmée pour le Mardi 6 December.

« Je n’ai pas beaucoup [d’espoir], je ne sais pas vraiment ce que l’on peut faire : que Salah refuses de monter dans l’avion, que les compagnies aériennes refusent de l’accepter ? »declared his mother, Denise Hamouri, urging French President Emmanuel Macron to put pressure on Israel to allow her son to live in Jerusalem.

Play also: Article reserved for our subscribers Le French-Palestinian Salah Hamouri, fan du dédale carcéral israeli

France is aligned with Israel

Jeudi, la France faisait part de son désaccord avec la décision d’Israël d’expulser l’avocat franco-palestinien en estimant que celui-ci devait « pouvoir means une vie normale à Jérusalem »où il est né et réside. « Son épouse et ses Enfants doivent pouvoir pouvoir sy rendre pour le retrouver »en estée le Ministère des affaires étrangères français. “France fits the situation (…) de très près et au plus haut niveau »at-il également assurer, rappelant qu’Emmanuel Macron avait abordé son cas lors d’un entretien téléphone med le Primeminister israeli, Yaïr Lapid.

At the age of 37, M. Hamouri avait été condamné en Mars à Trois mois detention administrative, une mesure controversée, which allows Israel to imprison suspects without formal charges. His detention was extended in June, then again in September by the Israeli military court, which considers him a member of the Popular Front for the Liberation of Palestine (FPLP). Le Franco-Palestine not appartenir à cette organization marxiste, considered comme “terrorist” par l’Etat hébreu et l’Union européenne.

La détention administrative de M. Hamouri est arrivey à Terme vendredi et il a été transferred dans une autre Prison en attente de l’audience de mardi, selon sa mère et son avocate. Né à Jérusalem-Est, la partie de la Ville Sainte annexée et occupée par l’Etat hebreu, Salah Hamouri ne dispose de la nationality israelinne, mais d’un Permis de résidence, que les autorités israelinnes ont donc revoqué. La diplomacy française a demande en Vain à Israël qu’il soit libéré et puisse vivre à Jérusalem.

Play also: Article reserved for our subscribers A Jérusalem, le Franco-Palestinian Salah Hamouri en Butte au harcèlement politico-administratif israeli

Le Monde with AFP

Leave a Comment

%d bloggers like this: