Monday, November 28, 2022
HomeLawyerDupond-Moretti renvoyé en procès, ses avocats form un pourvoi

Dupond-Moretti renvoyé en procès, ses avocats form un pourvoi

Europe 1 with AFP
changed à

12.06, on 3 October 2022

Une première pour un Garde des Sceaux en exercice: The Cour de justice de la République (CJR) ordered a trial on Monday against Eric Dupond-Moretti, accused of taking advantage of his function to regulate accounts with judges who ‘était oppos quand he was a lawyer. The Minister of Justice, who was on the road in Guyana at the weekend, was represented by his lawyers before the three-judge CJR Commission of Instruction on Monday morning. “Unfortunately nous nous y attendions, c’est un arrêt de renvoi qui a été rendu par la commission de l’instruction. Nous avons immediately formed un pourvoi en cassation contre cet arrêt. Cet arrêt n’existe plus”, ont announced Me Christophe Ingrain and Rémi Lorrain à la sortie de la CJR, à Paris.

“Il appartient Désormais à l’assemblée plenière de la Cour de cassation de se saisir de ce dossier et de se pronouncer especially sur les nombreuses irrégularités qui ont emaillé ce dossier depuis Deux ans au premier Rang desquels figur le positioningment duloyal Puis prosecutor général près la Cour de cassation”, François Molins, ajouté Me Rémi Lorrain.

Competition

Arrivés à neuf heures à la CJR, dont la formation de jugement est seule habilitée à juger les members du gouvernement pour des crimes ou délits commis dans l’exercice de Leur mandate, les Deux avocats en sont ressortis Trente minutes plus tard, après s’ être faits signifier le renvoi pour “prises illégales d’intérêts” d’Eric Dupond-Moretti. The former tenor of the bar, nommé à la tête de la Chancellerie à l’été 2020 et reconduit à ce Poste après la re-election en May d’Emmanuel Macron, en été mis en examen par la CJR pour prises illegales d’intérêt in July 2021 .

Pour le ministre lui-même, dont les relations avec la magistrature sont notorious difficiles, la décision ne fait pas de mystère: il avait affèsseur Mardi avoir “la quasi-assurance” d’être renvoyé. “J’ai toujours dit que je tenais ma légitimité du président de la République et de la Première ministre et d’eux seulement”, avait-il aussi devancé mardi. Son renvoi ne manquera pas de poser une nouvelle fois la question du maintien au gouvernement de l’ancien pénaliste.

Eric Dupond-Moretti est accusede d’avoir profité de sa fonction, une fois à la tête du Ministère de la Justice, pour régler des accounts avec des magistrates avec lesques il avait eu maille à partir lorsqu’il était avocat, ce qu’il competition.

“Dishes”

Des plaintes de syndicats de magistrats et de l’association anticorruption Anticor, termination Deux situations de conflit d’intérêts depuis son arivée à la Chancellie, avaient donné lieu à l’ouverture d’une information judiciaire in January 2021. Le premier dossiere concerne ‘ enquête administrative qu’il a ordonnée en septembre 2020 contre Trois magistrats du Parquet national financier (PNF). Ils avaient fait éplucher ses factures téléfoniques de lazadas (“fadettes”) quand M. Dupond-Moretti était encore une star du barreau dans le but de débusquer une eventuale Taupe qui aurait informant Nicolas Sarkozy qu’il était dans l’affaire corruption called ” Paul Bismuth”.

A vice-procureur du PNF, Patrice Amar, and the son of former patron, Eliane Houlette, were compared in September before the Conseil supérieur de la magistrature (CSM), after which it was decided on 19 October. Aucune Sanction n’a été required à Leur encontre. The third Magistrate mise en cause, Ulrika Delaunay-Weiss, en elle été blanche avant toute audience devant le CSM.

“cowboy” methods

Dans le other dossier, il est reproché au garde des Sceaux d’avoir diligenté des pursuits administratives contre un ancien juge d’instruction détaché à Monaco, Edouard Levrault, qui avait mis en examen un de ses ex-clients. Eric Dupond-Moretti afait criticism of “cow-boy” methods. The CSM decided on September 15 not to sanction M. Levrault, estimating that “aucun manquement disciplinaire ne saurait lui être reproché”.

Une decision qui a sonné comme un désaveu du ministre. Tout au long de l’enquête, Eric Dupond-Moretti en répété n’avoir fait que “suivre les recommendations of his administration”. Un argument qui n’a guère convince le Ministère public: il a requis en mai un procès contre le ministre.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

%d bloggers like this: