Monday, April 15, 2024
HomeLawyerla famille d'un détente célèbre rejette les assurances du Parquet sur sa...

la famille d’un détente célèbre rejette les assurances du Parquet sur sa santé

Egyptian authorities confirmed on Thursday that detained Egyptian-British politician Alaa Abdel Fattah was in “good health”, without convincing his family that he was in danger after a seven-month hunger strike and continued to demand his release.

Faisant écho à d’autres occidentaux, les Etats-Unis dont le president Joe Biden doit rencontrer vendredi son parpart égyptien Abdel Fattah al-Sissi à la COP27 en Egypte, ont éspresso Leur “profonde inquiété” à propos d’Alaa Abdel Fattah à sa liberation.

Depuis severales jours, les proches du détain disent redouter quil ne soit nourri de force après sept mois à n’avaler quun verre de thé et une cuillère de Miel par jour avant de cesser de manger il ya une semaine puis de boire Sunday at of COP27 in Sharm el-Cheikh.

Dans un communiqué, le Parquet égyptien a affirmed que “tous les Signes vitalaux” du blogueur prodémocratie “sont normaux” et qu’il n’a “pas besoin d’être transferred vers un hôpital”. Il a même été jusqu’à mettre “en doute” sa Grève de la faim.

“Mensonge!”, replied Sister Mona Seif on Facebook. “Ils vont dire qu’il n’est pas en Grève de la faim, le remettre sur pied en secret pour qu’il ne Meure pas entre leurs mains et ils ne laisseront personne le voir.”

Jeudi, quand la mère d’Alaa Abdel Fattah, Laila Soueif, s’est présentée pour la 4e fois de la semaine devant sa Prison à 100 kilometers du Caire, elle a été éconduite par des officiers.

Ils lui ont anóncio que son fils subissait “un traitement médical” et que “le Parquet en avait été informé”. Mais pas la famille ni ses avocats, accuses Mona Seif.

Pour Hossam Bahgat, défenseur égyptien des droits humanas, “cela veut dire qu’il est nourri de force”.

La famille avait entrevu un espoir quand le Parket avait convoqué le matin son avocat, Khaled Ali, pour lui délivrer un Permis de visite. Mais ce dernier, daté de mercredi soir, a été refusé par la prison, d’après l’avocat.

– “Libérez les tous” –

Plus late Khaled Ali exhorted M. Sissi to give “une grâce présidentielle à Alaa Abdel Fattah” et à d’autres detenues d’opinion. “Les autorités (…) ne peuvent pas céder à la colère ou la revenge.”

Interrompues Durant des années, les grâces présidentielles ont repris en 2022. Plus de 750 detenues en ont beneficié. But almost twice as many were arrested in the same period, according to Amnesty International.

L’ONG Human Rights Watch a qualified “cruel, inhuman and degrading” and medically “intrusive” au détente.

Nourrir quelqu’un de force est is considered par le droit international comme de la “torture”.

Icône de la revolution de 2011 da Egypte qui chassa du pouvoir Hosni Moubarak -un mouvement populaire condemned by M. Sissi- Alaa Abdel Fattah, qui fêtera ses 41 ans le 18 novembre, a été arrêté fin 2019 anné a ciné condam. de Prison pour diffusion de “fauses informations” après avoir reposté sur Facebook un texte, écrit par un autre, accuser un officer de torture.

Jeudi, des hundredse de participants à la COP27 à Charm el-Cheikh habillés de Blanc comme les prisonniers égyptiens, ont chanté “Libérez les tous!” en référence aux plus de 60,000 detenut politiques que compte l’Egypte According des ONG.

– Appeal to manifestos? –

The question des prisoners in Egypt, 135th in 140 countries au Classement Mondial de l’Etat de droit du World Justice Project, est Désormais inégouné à la COP27.

Face à la mobilization international pour la Libération d’Alaa Abdel Fattah, la counter-campagne s’organise.

Un député a pris à partie Sanaa Seif, the other sister of Alaa Abdel Fattah, à la COP27, before being expelled by UN security. A lawyer filed a complaint against her for “conspiracy with an alien” and “false information”.

La Représentation égyptienne à Genève protesté aupres de l’UNU qui a dénoncé “procès inéquitables” et “arbitraires arbitraires” in Egypt.

L’Egypte est par ailleurs plongée dans une grave crise économique. Inflation exceeded 16% and the livre lost half its value this year.

De quoi alimenter la grogne sociale qui pourrait transform en réalité une mystérieuse Threat venue des réseaux sociaux: le mot-clé “Manifeste_le_11/11.

Personne n’a revendiqué cet appel mais le deployment policier a été renforceur et au moins 151 personnes ont été arrêtées ces dernières semaines according to Amnesty.

.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

%d bloggers like this: