Sam Bankman-Fried If you hire a lawyer, don’t you want to attack FTX?

Sam Bankman-Fried doit faire face au regard de la justice américaine mais il se pourrait qu’il se retourne contre sa société.

Sam Bankman-Fried prepares the accounts

Sam Bankman-Fried continues de faire l’objet de toutes les révélations, quelques jours après s’être évoysaire publication lors du DealBook Summit. The entrepreneur aurait confessed une fraude qui ne devrait pas jouer en sa faveur lors des Premières judiciaires audiences qui beginneront la semaine prochaine.

Afin de prepare for the defense, the creator of FTX viendrait de choisir son avocat en Titre: New Yorker Mark S. Cohen, who was previously illustrated by lors de l’affaire de l’affaire de trafic sexuel implicant Ghislaine Maxwell, l’épouse by Jeffrey Epstein. Grand habitué des jugements médiatisés, Cohen devrait mettre son expertise en oeuvre pour ediguer les retombées du procès. Lors d’une interview On Twitter, SBF has nevertheless avoué qu’il ne serait peut-être pas en mesure de payer l’entièreté de ses services.

Source: compte Twitter de Genevieve Roch-Decter

Quoi qu’il en soit, cette initiative de l’entrepreneur viendrait en réponse à la pressure exercicese par les autorités américaines, qui fouillent de plus en plus profundité dans la management de FTX. En outre, ces dernières auraint sommé Sam Bankman-Fried s’assister aux audiences, après que celui-ci s’en soit dédouané. De nouvelles révélations sont donc à attendre.

Are you interested in your own business?

Nevertheless, SBF uses its services for its lawyer to be a dresser against Dirigeant Actuel de FTX, John J. Ray III. Après que ce dernier ait fait état de la gestion désastreuse de la platforme crypto, mettant en avant son absence de comptabilité, l’ancien milliardaire n’a pas tardé à contredire ces accusations.

Lors du podcast The Scoop, le principal interéssé aurait confirmed que le dossier judiciaire déposé par Ray serait truffé de fausses declarations et que la management de FTX n’aurit pas été aussi mauvaise qu’on le dit. Bien que la justice doive encore trancher, cet échange d’argumentation entre Sam Bankman-Fried og John J. Ray III pourrait jegalement se régler au tribunal, as the new information compromettantes venaient à échauffer l’entrepreneur.

Notice of lack of responsibility

Toutes les informations presentes sur Notre site web sont publicés de Bonne foi et à des fins d’information générale only. Any action taken by the reader based on the information on our website is entirely at his own risk.

Leave a Comment

%d bloggers like this: